dimanche 1 avril 2012

Perdu : Mot De Passe FacebooK

Aprés avoir perdu son piano à queue, voila qu'il perd son mot de passe Fbook. Du coup l'individus tête en l'air continue à poser pour notre grand plaisir, de savoureuses petites annonces. (Périgueux mars 2012).
Aidons le a le retrouver le pauvre c'est tellement moins bien  le monde réel !!
standstill andgrin sur FBk

mercredi 28 mars 2012

Ce Week-end Hip-hop et Graff  espace F Mitterrand a Périgueux avec l'Association 1 truzion
Street-Art : l'art urbain s'affiche




Les bibliothèques de Bordeaux et (Jean) Rooble vous présentent un cycle exceptionnel regroupant expositions et ateliers
Street-Art : l'art urbain s'affiche
Du 3 avril au 2 juin 2012, des artistes et collectifs issus de la scène graffiti bordelaise se succéderont pour vous faire découvrir leurs travaux et univers sous la forme de quatre expositions.
Lylea, Club Mickey, Les Frères Coulures & Peinture Fraîche délaisseront murs et terrains vagues pour afficher toiles, dessins ou sculptures originales. Une dizaine d'artistes au total, chacun avec sa vision, ses influences et sa technique, viendront à votre rencontre au sein d'un lieu invitant au partage et à la découverte : la bibliothèque du Grand Parc.
En marge des expositions se dérouleront également des ateliers d'initiation animés par Rooble, de l'association Les Frères Coulures, dont un atelier ouvert au public (sur inscription)
Première invitée : LYLA
Cette bordelaise d'adoption, quasi seule "graffeuse" dans la région, vous invite à découvrir un travail sur toile graphique et coloré.
Artiste rare et discrète, elle a su marier codes traditionnels et une vision plus moderne du graffiti. Ses lettrages et "fly-girls" sont un savant équilibre entre douceur féminine et rigueur graphique, témoignage de nombreuses années passées à arpenter les friches européennes...
Pour en savoir plus http://lylea.wordpress.com/
Venez découvrir cette installation unique du 3 au 14 avril 2012.
Vernissage le jeudi 5 avril à partir de 19h, accompagné d'une sélection musicale de l'artiste.
Entre libre et gratuite.
A suivre, CLUB MICKEY, du 17 au 28 avril 2012...
BIBLIOTHEQUE DU GRAND PARC
34 rue Pierre Trébod
33000 BORDEAUX
Renseignements : 05 56 50 28 35
Source
Association Les Frères Coulures
06 10 44 21 76
rooblar@gmail.com
www.myspace.com/rooblar


Suivez nous sur facebook :
https://www.facebook.com/events/323832131007195/

dimanche 15 janvier 2012

GOT
Dernier artiste  de l'exposition Street art  au Hangar de la All Board à s'être prêté au jeu du questionnaire
GOT artiste polymorphe et voyageur.
Carton de GOT pix ym expo ABF


GOT
41ans
Né a valenciennes(59)
Les débuts ?
j'ai commencé le graff l'année dernière avec le collectif WON et par l'invit' de Lune... Pour ce qui est du steet, ça fait 15ans que je bourlingue en camion a travers l'Europe donc différentes rencontres, vibrations ou supports d'expression.
Les références ?
Dans le monde du graff ou street, j'adore les Espagnols comme Aryz, les brésiliens de Os Gemeos sont super sympa, le coté caricature grimaçante de JR me fait délirer et le coté engagé de Bansky bien sur!!! et plein d'autres...Il y a aussi des artistes peintres, sculpteurs ou plasticiens, mais ça risque d'être long!
Médium de prédilection?
En ce qui concerne mes médiums préférés, ils sont aussi variés que ma curiosité peut l'être: sculpture sur bois, pierre et métal. Ensuite, il y a la peinture et là aussi technique mixte, aérosol, acrylique, ou huile... il y a aussi la BD, l'illustration, dessin politique et caricature...etc La rue est UN des supports possible... il y a bien sur le paysage urbain mais la nature (land art) est super aussi!
Une  citation?
"Artiste peintre et sculpteur diasporeux, dépeignant le monde des hommes avec un regard critique et souvent cynique".
Meilleur souvenirs?
Je me souvien d'un festival de la BD d’Angoulême, il y a une dizaine d'années, nous étions avec ma compagne de passage et nous voilà embarqués de connections en connections dans un énorme squat ( la cofpa) où il y avait une réunion de graffeurs du mod7 de Niort d'autres de Bordeaux ou locaux.... il y avait au moins 20 graffeurs différents .... une super ambiance, et mon meilleur souvenir de graff et peut être le début du virus!!!


Meilleur film ? Fight club
Meilleur livre ? L'art de rêver de Castaneda
Meilleur son ? Shukar collective

jeudi 5 janvier 2012

LUNe 4eme portrait d'un artiste graffeur


pix Lune
 Pseudo LUNE
âge :41 ans,
Crew :  membre du WON, du projet /*.TMP et de la cellule 0038753k


port d'attache : J'ai beaucoup bougé et je navigue en ce moment entre Bretagne/Loiret/Dordogne.


Quand as-tu commencé le Graff / tag / street-art et pourquoi?



J'ai commencé à graffer à Rennes en 91, je faisais là bas une première année de Beaux-Art à une époque bénie où l'on pouvait encore rester tard le soir dans ces écoles. En 90 à Rennes, certains types préparant leurs diplômes avaient encore leur matelas à l'école, mais déjà s'amorçait une sorte de restructuration globale... et 3 ou 4 ans plus tard, rare étaient les écoles ouvertes après à la fin des cours. Je ne venais pas d'un cursus artistique et j'avais toujours un peu été le « mec bizarre » dans les classes. Cette classe là me semblait le résultat d'une sélection de zarbi(e)s dans mon genre, ça m'a permis de me détendre un peu. Cette année là j'ai pas l'impression d'avoir fait autre chose que graffer, traîner dans des zones obscures avec mes amis et écouter du son ( la compile Rapattitude venait de sortir, le 1er album de IAM sortait, le rap français commençait à passer à la télé, Dee Nasty et Lionel D animent les freestyle sur Nova, etc...)


Je rencontrais là-bas SPEK qui venait du SKP de Lille et avait déjà un monstre style bien énergique mais assez carré, un peu à la SHOE (CIA). Il nous a contaminé SHOK, STEED et moi (qui posais SPIE à l'époque), on a commencé à poser quelques petites pièces dans certains quartiers excentrés et dans les terrains vagues du centre, avec quelques grosses sessions de tag. Au début on pensait qu'il n'y avait personne d'autre mais les locaux de RCK se chauffaient aussi et on a commencé à voir apparaître d'autre tags, je ne sais plus qui d'entre eux est même venu poser sur les Beaux Arts. On a fini par rencontrer quelques gars du RCK, je me rappelle de BREZE et aussi de KEONE avec qui j'ai posé sur la voie ferrée. Mais on commençait à être bien grillés aux beaux arts car on avait mis là-bas pas mal de peinture un peu partout, la fin de l'année a été assez tendue et je crois bien qu'au final on s'est tous fait virer.


Dans les zines on kiffait les prods des PCP avec les persos déments de N°6, en lettrage j'étais très attiré par le style percutant et minimal de SHOE, Mode2 n'avait pas encore fait l'objet de maints repompage et nous régalait dans son style bien frais à l'époque, Et puis Bando Colt André etc...

pix lune


Quels sont les artistes dont tu apprécies le travail ?


Aujourd'hui il y a tellement de monde que c'est impossible de tout capter mais du coup le star system perd du terrain ce qui n'est pas pour me déplaire. Si le graff a toujours été la part obscure du hip hop c'est qu'il ne fait que perpétuer un truc millénaire et populaire qui, pour émerger, n'a pas besoin de subvention mais par exemple d'une porte de chiottes. Des tas de gens font de leur côté des trucs qui défoncent et il y a des courants porteurs qui m'intéressent particulièrement. L'animé sur mur par exemple, avec des gars comme Bonom & Lork, les Broken Fingaz, Blu... Ou encore l'économie de moyen dans la façon de faire de Zeus, Banksy ou Joshua Allen Harris par exemple mais ça c'est aussi parce que ça fait 20 ans qu'on attends (sans trop y croire) une bombe clean... ce qui est dommage c'est que les graffeurs en arrivent à se contentent de se repasser le WE dans des graff-parks, Quand il y a tellement de murs à peindre! Ça n'a pas de sens!


Quels sont tes outils de prédilection pour créer?


Aucun ! Chaque truc a son utilisation spécifique, dans le cas de la bombe c'est la présence que ça m'oblige a avoir dans l'espace du mur, le geste fluide, la trajectoire à négocier, j'ai la sensation de tracer la ligne avec le ventre ; quand je reviens du snow mes lettrages on souvent des grandes courbes...


La rue est-elle ton seul support d'expression?


Non car j'ai toujours aimé diversifier les supports, installations interactives, courts métrages, VJing, graphisme... Je me met vite à manipuler tout ce qui me semble intéressant. Aussi quand, à un certains moment, continuer le graff aurait eu trop de conséquences légales (sursis) ça ne m'a pas dérangé de basculer momentanément sur d'autre supports. Je ne me sens pas attaché à un média particulier mais c'est vrais que je privilégie les lieux de passages dans ce que je fais. C'est une façon de créer une sorte de nœud dans le flux, une situation spécifique. Avec les installations, ce qui est particulier, c'est qu'on peut facilement poser la condition d'une démarche personnelle de la part des gens, pousser la porte d'une installation interactive par exemple, j'aime bien ce côté « piège » qui demande une présence un peu martiale devant ce qui se passe.




Quelle est la citation, ou la formule, qui synthétiserait le mieux ton travail?


."...de l’angoisse de la page blanche je dirais ceci : pour ne pas se trouver dans la situation de racler frénétiquement le fond d’un sac vide, et bien il nous faut tout simplement admettre que le sac n’a pas de fond..."




Jean Gayak, dans "Maitrise De L’Auto-Conscient Primitif Reptilien"



Peux-tu nous raconter une de tes aventures marquantes avec le Graff / tag / street-art ?


Sans m'en faire une mission je passe rarement une année sans partir une nuit avec mes vieux compères, ça s'est souvent improvisé à la faveur de retrouvailles un peu fiévreuse ; il y là a ce sentiment partagé de liberté et tous, à ce moment là, on le sait. Mais c'est dur à raconter, ça tient à peu de chose, sous la Lune ^_^


Le meilleur film?


Trop dur ! Quelques meilleurs films/auteurs :


Tarkovsky et son « Stalker », « Fight Club » de Fincher, Kurosawa, « The Big Lebowsky » des Coen, « Hakira » de Otomo « Ghost In The Shell» de Masamune Shirow , Miyazaki, et même « Le Grand détournement » de Hazanavicius ...




Le ou les meilleurs livres?


« Voyage au bout de la nuit » de Céline, « 1984 » de Orwell (et aussi tout dernièrement son « hommage à la Catalogne » de 1937 ) et puis Nietzsche, Herbert, Burroughs, Huxley, P.K.Dick, Azimov …et plein d'autres tous meilleurs !




Le meilleur son?


T'es dur en affaire toi...allez je te met ce qui passe par mes platines en ce moment :


Kode 9 et son duo avec Spaceape, REQ (Qui fait aussi des putains de graff mais personne le connais), Whitefield Brothers, les vieux ESG, El P (son dernier album est énorme) Des BO de Kurosawa, le dernier Birdy Nam Nam, le premierVelvet Undeground, le « roots » de Sepultura, Samiyam, Jel, Zappa...


3 coupes pour les braves !
 

mardi 27 décembre 2011

fin -12-2011 --en vrac ---

L'expo ABF est toujours ouverte tous les jours saur le Dimanche de <14a 19H

photos YM

Vu PAr iCi ET paR Là
train en gare de Périgueux le 27/12/11 



Un beau mur EN Cours? Le Long Du Canal


L'énigmatique Delta Sigma En centre Ville



ET Place du NTP un Bien étrange portrait

ARTE CREATIVE BEST OF #7: L'ATLAS - LA VRAIE VIE EST AILLEURS -

ARTE CREATIVE BEST OF #7: L'ATLAS - LA VRAIE VIE EST AILLEURS -: //Das Quiz zum Jahresende: Die besten Filme von ARTE Creative schauen und täglich ein iPad oder eine Lomo gewinnen! Schick...